• Image associée

    Pas facile à notre époque d’être une femme. Nous baignons dans une conscience collective qui n’est pas franchement bienveillante à notre égard.

    Parce que mine de rien, toutes les religions associées au patriarcat et toutes les petites doctrines simplistes du style « sois belle et tais-toi » ou les termes « le sexe faible » et « les pécheresses » pour parler des femmes n’ont fait que ternir la notion de féminité. Sans oublier les fameuses chasses aux sorcières qui ont laissées des traces dans l'inconscient collectif !

     

    Même si l’on peut noter des progrès dans les pays nordiques, les femmes ne sont toujours pas reconnues à leur juste valeur :

    -          Elles sont obligées de copier le modèle masculin si elles veulent progresser dans une entreprise.

    -         Le salaire des femmes est très souvent inférieur à celui des hommes au même poste

    -         Elles sont peu représentées dans les gouvernements (et encore, il a fallu mettre des quotas pour en avoir plus !)

    -         Nombres de femmes sont exploitées dans des réseaux de prostitution.

    -         En Europe, 1 femme sur 3 a été victime de violences physiques ou sexuelles.

    -         Elles n'ont pas d’accès à l’éducation dans certains pays.

    -         Il existe encore des mariages arrangés voir forcés...

    -                 

    Pour moi, toutes ces situations proviennent d’une mauvaise interprétation des textes sacrés. Des hommes apeurés par le pouvoir créateur des femmes, reconnues et honorées au paléolithique (considérées comme des déesses car créatrice de vie) ou à l’antiquité (femmes chamanes, guérisseuses), ont décidé par le biais de la religion d’opprimer les femmes et de créer des sociétés patriarcales dans lesquels les femmes perdraient leur pouvoir par oppression.

    Les religions ont fait plus de mal que de bien : guerres de religions, oppression des femmes, déresponsabilisation de ses propres actes, endoctrinements pour tuer…

     

    Quel Dieu, qui n’est par définition qu’Amour, pourrait autoriser des crimes, de l’esclavage, des intentions malveillantes, des abus, des massacres ? 

    C’est un non sens ! Nous devons reprendre notre place dans la société, car oui, nous méritons d'être aimées et respectées au même titre que chaque être vivant sur cette Terre.

    Oui, nous sommes intelligentes, belles telles que nous sommes, et pleines de talents. Oui nous sommes intuitives, sensibles, changeantes et créatives. Nous ne devons plus avoir honte de qui nous sommes, car nous sommes des femmes divines, des femmes sauvages, libres de vivre notre vie comme nous le souhaitons.

    Nous ne devons rien à personne, nous ne sommes obligées de rien, nous avons le choix, le choix d'incarner notre féminité de la façon qui nous correspond le mieux.

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "féminin sacré"

    La féminité a toujours été un concept problématique pour moi. Petite, je ne comprenais pas trop ce que ça voulait dire, ce que ça englobait. Et puis j’avais des informations contradictoires. D’un côté, il fallait que je sois jolie pour plaire aux garçons de mon âge et d’un autre côté,  il  était plus important de devenir intelligente que jolie pour avoir un bon métier et être une femme libre.

    Parce que bien-sûr, une jolie fille ne pouvait pas être intelligente. Et une fille intelligente ne pouvait pas tout avoir (la beauté en plus !).

    Alors, après quelques déboires amoureux au collège, j’ai décidé que je serais plutôt intelligente que jolie ! Et alors (inconsciemment), je me suis « masculiniser » : sports physiques (barque, volley), cheveux courts, jean et bombers, chaussures plates et très peu de maquillage.

     

    J’ai fait mes études en me souciant plus du regard des autres que de moi-même, en ne m’aimant pas  et en pensant que je ne méritais pas l’amour. Du côté scolaire, j’aurai pu être satisfaite de moi (bac + 3 sans redoubler et réussite du concours de professeur des écoles du 1er coup), mais on me disait que je réussissais parce que j’avais de la chance ! Donc même de ce côté-là, je n’étais pas spécialement fière de moi.

     

    Plus tard,  une fois enseignante et mariée, ce n’est que lorsque j’ai accouché de mon fils, que j’ai eu un déclic : c’est moi, pauvre petite chose sans grande valeur,  qui avait créé cet être vivant ! Et je pouvais en recréer si je le souhaitais et ils seraient tous unique et tous différent.

    J’étais une merveille de la nature, une déesse créatrice

     Ce sentiment n’a pas duré longtemps, car n’ayant toujours pas accepté ma féminité, j’ai eu des difficultés à faire face à la maternité. Je me sentais seule et désemparée. Je l’ai allaité durant 6 mois par conviction, mais je me suis épuisée et étouffée toute seule à tout gérer sans prendre de temps pour moi. 

     

    Quand j’ai eu ma fille, même topo, à l’instant même où elle est sortie de mon corps, j’ai ressenti un « moment de grâce ». Comment avais-je pu créer un être aussi parfait ? J’ai vécu ma maternité de façon plus épanouie, car je savais désormais que j’en étais capable et je ne ressentais pas ce besoin de guidance (par d’autres femmes) qui m’auraient bien aidé la première fois.

     

    Et là, le fait d’avoir une fille m’a fait réaliser que je me devais d’éclaircir les choses dans ma tête. Je voulais lui donner un beau modèle féminin. 

     

    Puis fin 2012, je ressens l’envie d’écrire un blog pour partager toutes mes expériences concernant l’alimentation et le mode de vie Green. Et de fil en aiguille, de lecture en expérimentation, j’ai réussi à mettre le doigt sur un élément qui me semble essentiel pour être heureuse : être en paix avec ma féminité !

     

    Ce sujet me passionne, me transcende. C’est pourquoi, vous trouverez dans cette nouvelle rubrique des articles qui je l’espère vous aideront à vous reconnecter à votre féminin sacré.


    votre commentaire
  • Bonjour les Divines !

    Aujourd'hui, je voulais partager avec vous les outils que j'utilise pour méditer. Voilà un an, que j'ai commencé à méditer. 

    J'ai essayé de méditer seule, en me concentrant uniquement sur ma respiration et en la calant sur mon rythme cardiaque, mais en général, des tonnes d'idées déboulent dans ma tête ! J'ai vraiment du mal à faire le vide toute seule.

    Je suis très sensible à la musique et pour moi, les méditations guidées sont bien plus agréables.

    J'utilise 3 outils:

    - les méditations de Deepak Chopra - il propose régulièrement des cycles gratuits de méditation guidée

    Résultat de recherche d'images pour "deepak chopra meditation"

    Les méditations durent 30 min donc il faut avoir un peu de temps devant vous, mais je trouve que le discours de Deepak est d'une grande sagesse et il m'aide beaucoup à évoluer. 

    - l'application Petit Bambou avec des séances de 10 min

    Résultat de recherche d'images pour "appli petit bambou"

    - la cohérence cardiaque en vidéo: 

    Commencez par 5 min par jour. Puis lorsque vous ressentirez les bienfaits de cette pratique, allongez le temps de méditation. 

    Vous pouvez également pratiquer avec vos enfants: 30 secondes au début puis 1 min... Les enfants apprécient beaucoup ces moments de retour à soi. Cela les apaise énormément.

     


    votre commentaire
  • Coucou les Divines, 

    J'ai assisté hier dans le cadre de mon travail à la rentrée de l'innovation au Cardie de Lyon. En effet, l'école dans laquelle j'enseigne fait parti depuis 2016 de ce dispositif. J'ai eu la chance d'y rencontrer des personnes formidables, rayonnantes, enthousiastes, souriantes, ouvertes, humbles et bienveillantes. Quelle bouffée d'énergie positive cette journée !

    Nous avons eu des conférences et des débats et en fait, il m'est apparu clairement qu'être innovant n'est pas facile à vivre tous les jours. Vous êtes critiqués, jalousés et on vous demande de vous justifier sans arrêt. Cela me pose vraiment question. Pourquoi les gens ont-ils peur du changement ? Qu'est-ce qui dans notre attitude les blesse au point qu'ils en deviennent parfois méchants ou agressifs ?

    Quand on veut "réenchanter le monde" et je sais que nous sommes nombreux à avoir cette mission au fond de nous, nous nous prenons souvent de grosses claques et avons l'impression que le monde est contre nous. Nous essayons de convaincre et nous nous épuisons énergétiquement. 

    J'ai enfin compris qu'il ne servait à rien de se battre pour sa cause. Il faut tout simplement lâcher prise !

    Car comme le disait justement Franck Lloyd Wright: " Vous n'avez nul besoin d'insister exagérément, de hausser la voix ou de vous dresser pour défendre ce en quoi vous croyez. Si cette cause est juste bonne et sensée, c'est elle qui vous défendra."

    Alors, chers réenchanteurs de ce monde, continuons à rêver, à nous poser des questions,  à innover, à sortir de notre zone de confort, à prouver que l'on peut vivre différemment, que l'on a le droit d'être soi-même, qu'il est possible de s'aimer et d'aimer inconditionnellement. Et alors tout se mettra en place dans vos vies, avec une synchronicité et une simplicité qui vous étonnera !

    Je me trouve actuellement dans cette période où chaque expérience que j'ai vécue prend sens à mes yeux. Soyez certain que tout est parfait tel que cela se passe. Le bon et le moins bon vous entraînent irrémédiablement vers tout ce qu'il y de meilleur pour vous et pour la planète !

    Alors protégez vos rêves et restez confiant !

    " Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles" Oscar Wilde

    Afficher l'image d'origine

     


    votre commentaire
  • Hello les Divines !

    J'ai profité de mon été pour lire (beaucoup), me reposer, créer, me ressourcer et prendre le temps de m'occuper de moi. C'est donc toute zen et motivée que je reviens vers vous.

    Je voulais absolument vous faire part d'un livre qui a bouleversé mes habitudes. Il s'agit du "Miracle Morning"de Hal Elrold. Je vous conseille vivement sa lecture.

    Afficher l'image d'origine

    En fait, Hal a répondu exactement à un besoin qui devenait vital chez moi et que j'avais du mal à combler: trouver du temps rien que pour moi !

    En effet, comme vous tous, avec nos vies actuelles, entre le travail, les trajets, les enfants, la maison, les repas, les activités des uns et des autres, nous avons l'impression d'avoir une vie fait de contraintes et que la journée de 24 h ne suffit jamais pour tout accomplir ! Et si par chance, nous trouvons un moment pour nous, nous sommes soit dérangés par nos enfants soit culpabilisés par le fait qu'il reste encore plein de choses à faire. En gros, nous nous faisons souvent passer en dernier, ce qui est une très mauvaise stratégie en terme de développement personnel. 

    Quand on veut capitaliser ses ressources (personnelles ou financières), il faut se faire passer en premier et l'assumer ! Si vous voulez mettre de l'argent de côté, la bonne stratégie est de se payer en 1er et de mettre une somme d'argent de côté en début de mois. Et bien, en développement personnel, c'est pareil, vous devez être votre priorité !

    Et c'est là, que Hal a une idée géniale: il suffit de se lever plus tôt le matin pour avoir un temps rien que pour nous dans le calme. Pour avoir testé cette méthode durant un mois, voici les avantages que je vois à être matinal:

    1. "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" 

    2. J'ai toute l'énergie nécessaire le matin pour faire des choses qui m'aurait demandé des efforts en fin de journée ( comme des séries d'abdos fessiers)

    3. Je me lève avec envie et enthousiasme car je sais que les premières heures de ma journée vont être agréables et zen

    4. Personne ne me dérange, car toute la maisonnée dort encore

    5. J'ai découvert que finalement je suis une "lève tôt". En effet, nous avons souvent des croyances limitantes d'être des gros dormeurs ou des couche-tard.. mais je vous assure que c'est faux. Tout le monde est capable de se lever à 5h30 le matin avec le sourire aux lèvres.

    6. Je suis de bonne humeur, plus zen et apprécie le moment présent

    7. Je n'ai plus des phrases qui tournent en boucle dans ma tête: "il faut que tu trouves un moment pour faire ceci ou cela, dépêche toi sinon tu n'auras pas le temps de ...". Tout a déjà été fait entre 5h30 et 6h45.

    Pour ce qui est de la méthode précise de Hal, je vous laisse la découvrir dans son excellent livre.

    Je vais pour ma part vous présenter mon "Magical Morning", qui est en fait un "miracle morning" que j'ai adapté à mes besoins et à ma personnalité.

    Tout commence par un réveil à 5h30: étirement, hydratation (verre d'eau citronnée)

    5h35: Méditation

    5h45: Affirmations positives et visualisation 

    5h55: Gratitude  (écriture dans un journal)

    6h05: Intuition ( Tarot: carte du jour)

    6h10: Connaissances ( cours d'anglais actuellement)

    6h20: Abdos/fessiers

    6h30: Lecture inspirante

    Et je termine ma Magical routine à 6h45 par un bon petit déjeuner fruité accompagné d'une chicorée (ma nouvelle lubie lol)

    Si vous souhaitez en savoir plus sur chaque partie de mon "Magical Morning", n'hésitez pas à me le dire en commentaire ;)

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique