• La féminité à notre époque

    Image associée

    Pas facile à notre époque d’être une femme. Nous baignons dans une conscience collective qui n’est pas franchement bienveillante à notre égard.

    Parce que mine de rien, toutes les religions associées au patriarcat et toutes les petites doctrines simplistes du style « sois belle et tais-toi » ou les termes « le sexe faible » et « les pécheresses » pour parler des femmes n’ont fait que ternir la notion de féminité. Sans oublier les fameuses chasses aux sorcières qui ont laissées des traces dans l'inconscient collectif !

     

    Même si l’on peut noter des progrès dans les pays nordiques, les femmes ne sont toujours pas reconnues à leur juste valeur :

    -          Elles sont obligées de copier le modèle masculin si elles veulent progresser dans une entreprise.

    -         Le salaire des femmes est très souvent inférieur à celui des hommes au même poste

    -         Elles sont peu représentées dans les gouvernements (et encore, il a fallu mettre des quotas pour en avoir plus !)

    -         Nombres de femmes sont exploitées dans des réseaux de prostitution.

    -         En Europe, 1 femme sur 3 a été victime de violences physiques ou sexuelles.

    -         Elles n'ont pas d’accès à l’éducation dans certains pays.

    -         Il existe encore des mariages arrangés voir forcés...

    -                 

    Pour moi, toutes ces situations proviennent d’une mauvaise interprétation des textes sacrés. Des hommes apeurés par le pouvoir créateur des femmes, reconnues et honorées au paléolithique (considérées comme des déesses car créatrice de vie) ou à l’antiquité (femmes chamanes, guérisseuses), ont décidé par le biais de la religion d’opprimer les femmes et de créer des sociétés patriarcales dans lesquels les femmes perdraient leur pouvoir par oppression.

    Les religions ont fait plus de mal que de bien : guerres de religions, oppression des femmes, déresponsabilisation de ses propres actes, endoctrinements pour tuer…

     

    Quel Dieu, qui n’est par définition qu’Amour, pourrait autoriser des crimes, de l’esclavage, des intentions malveillantes, des abus, des massacres ? 

    C’est un non sens ! Nous devons reprendre notre place dans la société, car oui, nous méritons d'être aimées et respectées au même titre que chaque être vivant sur cette Terre.

    Oui, nous sommes intelligentes, belles telles que nous sommes, et pleines de talents. Oui nous sommes intuitives, sensibles, changeantes et créatives. Nous ne devons plus avoir honte de qui nous sommes, car nous sommes des femmes divines, des femmes sauvages, libres de vivre notre vie comme nous le souhaitons.

    Nous ne devons rien à personne, nous ne sommes obligées de rien, nous avons le choix, le choix d'incarner notre féminité de la façon qui nous correspond le mieux.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :