• Ingrédients: 

    - 2 concombres bio

    - ail frais (quantité selon vos goûts)

    - 1/2 avocat

    - jus de citron

    - de la menthe fraîche

    - 5 glaçons

    - de l'eau

    - sel 

    Recette:

    1. Couper les concombres en morceaux. Eplucher l'ail.

    2. Mettre tous les ingrédients dans un blender puissant.

    3. Mixer. C'est prêt !

    Très rafraîchissant l'été ;)


    votre commentaire
  • Oui je sais, ce mot n'existe pas en français! Il existe cependant en portugais: renutrir veut dire se nourrir ! Or je trouve que la traduction diminue la puissance de ce verbe portugais.

    Afficher l'image d'origine

    Ce verbe "Renutrir" donne tout son sens au fait de s'alimenter avec des nutriments et non avec de la nourriture ! Nous sommes tous dénutris: pays riches comme pays pauvres ! Entendez par là que nous ne mangeons pas suffisamment de nutriments chaque jour pour que notre corps soit en bonne santé et qu'il renouvelle ses cellules. Dans l'absolu si nous mangions correctement, avec une alimentation comportant suffisamment de nutriments, notre corps ne vieillirait pas !

    Je me suis toujours dit que j'avais un gros problème avec l'alimentation ( parce que j'avais constamment envie de manger) et que je n'avais aucune volonté pour me restreindre. J'ai alors découvert tous les ingrédients utilisés par l'industrie agro-alimentaire pour que je craque forcément: gluten, sucre blanc, lait, additifs et glutamate monosodique. Voilà le cocktail de drogues utilisées à notre insu pour que notre cerveau réclame sans cesse cette nourriture industrielle. J'étais très en colère contre ce lobby agro-alimentaire et je tenais à dénoncer les méfaits de ces produits auprès du plus grand nombre, car pour moi la connaissance redonne le pouvoir aux gens.

    J'ai donc fait l'acquisition d'un extracteur de jus. Je bois chaque soir un jus de légume frais. Je me fais plaisir en testant toutes sortes de mélanges et je me régale !!! Et comme par magie, à chaque fois, je n'ai plus faim en dehors des repas, je ne suis plus attirée par les produits sucrés ou gras. Même mes repas sont moins copieux. Je me sens en pleine forme et je mange beaucoup moins qu'avant. Du coup, mon corps déstocke et je mincis. Le secret ???

    Je crois que tout simplement, je renutris mon corps en lui donnant chaque jour une bonne quantité de nutriments vivants (dans un jus, je mets environ 8 carottes, 2 pommes, 1 concombre et 1 citron) qui sont de suite assimilables par mon organisme.

    Comme je donne à mon organisme pleins de nutriments vivants, il ne me réclame plus rien : pas de sensation de faim, pas d'envie de sucré ou de gras !

    En fait, toutes ces années, mon corps me demandait de le renutrir et moi je le nourrissais d'aliments morts non nutritifs dont il ne savait pas quoi faire et qu'il stockait sous forme de cellulite ! Et comme je ne lui apportais aucun nutriment vivant, il me réclamait encore et toujours plus d'aliments pour combler ses carences. Et même quand je mangeais équilibré avec des légumes cuits et bien je n'apportais quasi aucun nutriment, car les légumes cuits sont morts et il ne reste plus que les fibres.

    Cela me parait une telle évidence maintenant...

    La solution n'est pas d'arrêter de manger ceci ou cela et de se battre contre l'industrie agro-alimentaire...

    La solution est de renutrir son corps avec des aliments frais et vivants, donc de fruits et légumes bio crus ! 

    Notre corps humain est frugivore (même s'il est capable de s'adapter à d'autres nourritures qui vont petit à petit l'épuiser) et il a besoin pour se régénérer de nutriments vivants se trouvant dans les végétaux crus. 

    Être frugivore, dans le monde animal, c'est manger toute la palette des fruits: fruits sucrés, fruits oléagineux, légumes-fruits (tomate, concombre...)... mais également des légumes et de toutes petites quantités de protéines animales (des oeufs et des petits animaux type volaille ou insectes (si ça vous dit lol))

    Voici des conseils pour vous renutrir:

    Au réveil: boire de l'eau

    Petit déjeuner: miam ô fruit, miam coco fruit ou fruits à la croque ou banane tartinée de purée d'amande (miam!)- on s'en fout des calories à partir du moment où vous apportez des nutriments à votre corps, celui-ci ne grossira pas !

    Ou Jeûne intermittant (c'est très facile de ne pas manger de petite déjeuner et cela permet au corps d'avoir une fourchette de 16h ( jeûne de 20h à 12h) pour se reposer et utiliser son énergie pour nettoyer l'organisme)

    Déjeuner: des fruits et légumes crus, avec des pâtés végétaux crus ou du fromage végétal cru, , des graines germées, des crackers crus (bientôt plein de recettes dans la rubrique la fée Crusine)

    Goûter: fruit sucré (à la croque, en purée crue, en glace crue, en smoothie)

    18h30: jus de légumes bio frais

    Diner (19h): Repas de légumes cuit et protéines (animales ou végétales)

    Ou inversement déjeuner cuit et dîner cru, selon vos envies ;)

    Je vous propose d'adopter ce nouveau verbe "renutrir" dans votre vocabulaire courant (à la place du verbe nourrir) afin de faire comprendre au plus grand nombre que nous ne devons plus manger de la nourriture mais manger des NUTRIMENTS !!!

    Afficher l'image d'origine


    8 commentaires
  • Dans notre société, beaucoup de femmes ( et d'adolescentes malheureusement) cherchent à être Parfaites. Une femme Parfaite, c'est, selon les critères actuels, une femme qui fait du 36-38, svelte et musclée, qui a un super look, des cheveux longs, qui a un bon job, des enfants qu'elle gère à la perfection, un mari idéal, une maison propre et bien rangée, qui est à la fois douce mais avec du caractère...et j'en passe...

    Cette quête de la perfection, vous l'avez compris dans mes derniers articles, nous conduit inexorablement dans la dépression, le stress, la non estime de nous et carrément le désamour de notre corps, de notre vie pas assez ci, trop ça...pas parfaite quoi !

    Mais à l'époque actuelle, en 2019, en pleine crise écologique et planétaire, a t'on vraiment besoin de "femmes parfaites" ? Je rejoins France Verheyden, dans le fait que notre monde a plutôt besoin de femmes vivantes, inspirantes, lumineuses et authentiques pour réenchanter cette planète à la dérive!

    Alors oui, pour celles qui sont dans la quarantaine, ça fait 25 ans qu'on perd notre temps à vouloir ressembler à une autre, ne serait-il pas temps de devenir qui nous sommes !

    Mince, mais qui suis-je en fait  ?

    Ben oui, ça fait 25 ans que tu essaies d'atteindre des buts, des objectifs qui ne sont pas les tiens, mais celui de la femme parfaite ! Alors du coup, tu ne sais plus qui tu es, ni quels sont tes rêves, ni quels sont tes talents, tes valeurs... c'est le bordel dans ta tête !

    Ben oui ma cocotte, mais c'est pas dans ta tête qu'il faut chercher des réponses, c'est dans ton coeur, ton âme, ton enfant intérieur (appelle ça comme tu veux !), car c'est lui qui détient ta vérité !

    Regarde à l'intérieur de toi ! C'est là que se trouve tes réponses, dans tes tripes ( c'est le cerveau du coeur , qui a, soit dit en passant, beaucoup plus de neurones que celui qui est dans ta tête...).

    Arrêtons de nous cacher d'avoir honte de nous, de qui nous sommes, de ce à quoi notre corps ressemble ! Apprenons à nous aimer, à avoir de l'estime pour nous même, à nous reconnecter avec notre corps !

    Je suis en train d'expérimenter actuellement des "outils" qui permettent de devenir une femme authentique, vivante et lumineuse. Et je peux vous dire que ça fait un bien fou de devenir soi-même ! Tout changement intérieur se matérialise tôt ou tard dans la matière...alors ne vous étonnez pas si bientôt des changements vont se produire autour de moi !

    Je vous en dirais plus très bientôt...

    En attendant, soyez vous même, vous êtes déjà parfaite telle que vous êtes ! 

     

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "choix amour et peur"

    Dans la vie, nous devons constamment faire des choix. C'est ce qu'on appelle le libre arbitre. Et en fait ces choix déterminent notre trajectoire de vie (notre chemin) et les expériences que nous rencontrons. 

    Parfois nous faisons de mauvais choix, et nous en subissons les conséquences. Soit nous en tirons une leçon soit nous reproduisons ces mauvais choix en boucle jusqu'à en tirer une leçon. Et alors de nouveaux choix s'offrent à nous. De toute façon tout est toujours parfait ! Que vous fassiez le bon choix ou le mauvais, vous vivrez ce que vous aurez à vivre  !

    Sauf que si on fait constamment des mauvais choix, on évolue moins vite et le chemin est bien moins agréable !

    Alors que si on fait les bons choix, alors, on avance à pas de géant, on évolue vite, on fait des expériences merveilleuses, on vit des synchronicités de dingue !

    Et s'il existait une méthode quasi infaillible pour faire les bons choix ? 

    Est-ce que ça vous intéresserait ? " Euh non, merci, je préfère galérer toute ma vie et souffrir. Me sentir tétanisé et angoissé, c'est ce que je préfère ! " . Ben dans ce cas, ne lisez surtout pas le secret magique que je vais vous révéler ci-dessous !

    En fait, dans la vie, quand on un choix à faire, c'est pile ou face. Soit vous choisissez de suivre l'amour soit vous choisissez de suivre la peur. On ne peut pas faire les 2 en même temps, c'est soit l'un soit l'autre. 

    Nous avons dans notre tête 2 voix: 

    - Votre petite voix de la peur provient de votre mental, de votre ego qui déteste les situations nouvelles car il utilise comme référence uniquement ce qu'il connait. En général, elle juge, critique et angoisse.

    - Votre voix de l'amour provient de votre âme, de votre coeur. Elle vous apaise, vous donne des solutions bienveillantes. Elle aime la nouveauté, découvrir de nouveaux lieux ou personnes, car elle sait que c'est comme cela que vous allez évoluer.

    Parfois, on arrive pas à se décider. On entend les 2 voix dans nos têtes et nous sommes complètement bloqués dans la situation, incapables de prendre la moindre décision. Nous laissons passer le temps, en espérant que quelqu'un vienne solutionner le problème, cependant nous pouvons attendre jusqu'à votre mort comme ça . Et là nous nous rendrons compte que nous sommes passés à côté de notre vie, de nos rêves, de nos envies, car nous avions peur ! La peur nous paralyse ou nos fait fuir la situation: c'est un réflexe du cerveau archaïque contre lequel nous ne pouvons rien !

    En fait, quand vous devez faire un choix, il suffit de vous poser une seule question: 

    "Que ferait l'amour ?"

    Et de suivre ce conseil...

    Plus facile, c'est pas possible, on est d'accord ?

    Et ça fonctionne pour tout:

    Tu vois un déchet par terre. Tu te demandes " que ferait l'amour ?"...Ben, tu le ramasses, le déchet !

    Tu vois quelqu'un qui pleure sur un banc. Tu te demandes "que ferait l'amour ?"...ben, tu vas voir cette personne pour lui demander si tu peux l'aider.

    Une personne te parle avec méchanceté. Tu te demandes "Que ferait l'amour ? "... ben, tu reformules calmement les paroles de la personne en lui demandant si c'est bien ce qu'il voulait dire.

    Vous ne pensez pas que le monde serait bien plus merveilleux si on écoutait la voix de l'amour au lieu de la voix de la peur.

    Car malheureusement dans notre société actuelle, on nous diffuse de la peur en perfusion par médias interposés. Et du coup, on ne ramasse pas le déchet sinon on va attraper le tétanos, on ne va pas voir la personne qui pleure sur le banc car c'est peut-être un psychopathe qui fait semblant et qui va nous kidnapper et nous torturer jusqu'à la mort... (allez..avouez que vous y avez pensé ! lol)

    Je ne dis pas qu'il ne faut pas écouter l'émotion "peur" car elle peut nous prévenir d'un réel danger. On doit rester prudent. Mais la peur ne doit pas être notre guide principal, sinon nous ne faisons plus rien, nous restons tétanisés dans nos coins, loin de tous et de tout le monde.

    Ce n'est pas la vie que je souhaite pour mes enfants et ce n'est pas ce que je leur apprends. J'ai moi-même été élevée dans la peur et je sais combien cela peut-être inhibant et restrictif. Je veux apprendre à mes enfants à vivre en écoutant la voix de l'amour. Parce que la vie est changement. Comme dans la nature, nous avons des cycles, nous changeons, nous évoluons.

    Arrêtons d'avoir peur de tout et d'essayer de bloquer ou de contrôler le flux de la vie. Surfons sur la vague de l'amour et profitons de nos vies qui passent si vite!

    Enjoy !


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "soyez vous même les autres sont déjà pris"

    Dans le développement personnel et le coaching en général, on assiste à une dérive que je ressentais profondément en moi mais que je n'arrivais pas à définir. C'est en assistant à une webconférence de F.Lemay, que ces propos ont résonné en moi comme une évidence : à trop vouloir le bonheur ou que nos vies  soient parfaites, nous arrivons au résultat inverse. Il y a une recrudescence impressionnante de personnes malheureuses et qui pourtant font tout pour être heureuses !

    Il faut dire que la société nous envoie par tous les biais possibles des images de "perfections" et de performances :

    - perfection des corps: silhouettes minces et musclées des coachs nutrition ou fitness ou des "mannequins photoshop"

    - autodiscipline de fer: les adeptes de la miracle morning qui se lèvent à 5h du matin pour faire du sport, de la méditation, de la lecture...

    - les "Wonderwoman":  non seulement elles créent leur entreprise, ont du succès, mais elles gagnent énormément d'argent de chez elle, ou encore les mères exemplaires qui font l'école à la maison , cuisinent bio etc...

    - les experts:  en pédagogie positive,  PNL, communication non violente...

    - les spécialistes: du rangement à la japonaise, du couple, du yoga...

    Tout est fait pour nous vendre du bonheur, nous faire consommer des formations, des livres, des coaching... et je ne jette la pierre à personne car je suis la première à le faire ! Je ne jalouse pas ces personnes. Je les trouve admirables dans leur domaine. Mais pourquoi vouloir leur ressembler alors que je n'ai pas leurs prédispositions et qu'en plus de cela, ce n'est pas essentiel pour moi ?

    C'est très récemment, que j'ai pris conscience que toutes ces informations, tout ce savoir que l'on souhaite accumuler, on le cherche car on se sent imparfait. Tous ces experts nous renvoient une bien pauvre image de notre personne: nous ne sommes pas assez minces, musclées, autodisciplinées, positives, audacieuses, structurées, efficaces...et j'en passe !

    Nous ne sommes pas ASSEZ ! Cela met en exergue chez nous un fort manque de sécurité intérieure , d'estime de soi et de confiance en soi. A force de courir après cette perfection des autres, on s'épuise à vouloir essayer de ressembler à quelqu'un d'autre !

    A vouloir trop changer, cacher ses "défauts", on ne voit en nous que des manques, on focalise sur nos manques, on vibre le manque.......tellement fort que l'univers nous répond sur la même vibration : "Que ta volonté soit faite, tu seras dans le manque" ! Et voilà comment le bonheur nous échappe !

    Trop habitué à combler nos manques, à focaliser dessus, on ne voit même plus toutes les capacités, les talents, les forces que 'l'on a déjà en nous ! Il y a une citation d'Einstein que j'adore : " Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide".

    Et notre société est organisée de façon à nous juger sur des critères communs, dès l'école maternelle ! Alors que nous sommes tous différents et uniques ! Dans la nature, les animaux vivent de leurs talents et de leurs capacités physiques : c'est comme si on demandait à un aigle, une antilope et une grenouille  de faire un 100 m en courant ! Forcément l'antilope serait la plus rapide sur la terre ferme. Et l'aigle et la grenouille auraient beau s'entraîner, se lever à 5h du matin pour aller courir, manger des protéines et être coachés avec toute la meilleure volonté du monde et ce jusqu'à épuisement (burn out), ce sera toujours et invariablement l'antilope qui gagnera (et sans effort). Mais si l'aigle retrouve sa vraie nature et qu'il prend son envol et que la grenouille plonge dans le ruisseau et profite de son anatomie parfaitement conçue pour cet élément, alors là on pourra dire qu'ils sont véritablement tous les 3 dans la course ! 

    Je ne sais pas si cette petite histoire animale va vous parler, mais ce que je veux vous faire comprendre c'est que vous êtes parfaites telles que vous êtes. Vous avez des talents, des capacités (tout ce qui est facile pour vous). Vous êtes unique. Personne ne vous oblige à changer ! Nous sommes notre propre bourreau dans cette histoire. C'est triste et en même temps c'est génial,  car du coup, nous avons le pouvoir d'arrêter cette course à la perfection et à la performance qui nous épuise et nous vide de notre énergie.

    Au lieu de combler nos "manques", utilisons quotidiennement nos talents dans tout ce que nous faisons ! Et surtout profitons de la vie, arrêtons de nous stresser à vouloir tout faire comme les autres. Eux c'est leur truc, vous vous avez d'autres talents. Arrêtons d'être des copies qu'on forme (bon, j'avoue, elle n'est pas de moi celle là- copie conforme/copie qu'on forme ! Tellement vrai petit oiseau ...) 

    Bien sûr, comme souvent ni nos parents ni nos enseignants ne nous ont pointé du doigt nos talents, parfois, nous ne les connaissons pas ! Alors ce que je vous propose, c'est de les chercher. A l'intérieur de vous... Qu'est ce que je sais bien faire ? Qu'est ce qui est facile pour moi et qui peut être difficile pour d'autres ? En quoi puis-je aider quelqu'un ? Quelles sont mes passions ? Qu'est ce qui me rend heureux ? Qu'est-ce qui fait pétiller mes yeux ?

    Ah oui, parce que ce qui est génial quand on vit en utilisant ses talents, plutôt que de combler ses "manques" (qui n'en sont pas, tu as compris maintenant), c'est qu'on est heureux et en paix et que tout à coup, on s'aime et on se kiffe graaaave !!! On est fier de nous parce que chaque jour, on aime ce que l'on fait et on utilise ses talents ! 

    Sois toi, profite de la vie, vibre de bonnes ondes et réenchante ta vie !

     


    votre commentaire